Poivre noir de Madagascar - Terre exotique

Prix régulier €8,90

Taxes incluses.

Il reste 3 produits en stock.

 Un poivre piquant aux notes boisées et fruitées.
Ce poivre noir de Madagascar s’accordera avec une viande blanche, un gratin ou une simple salade de tomates !

À Madagascar, la culture du poivre a été introduite au début du XXème siècle par le Français Émile Prudhomme à la suite d’une mission à Java (Ndriantoninanahary S.M., 2002). 
Il était alors directeur de l'Institut national d'agronomie coloniale et en charge de développer la culture du café, du tabac et du poivre sur l’île. Il écrit à ce sujet en 1899 dans une « notice sur l’agriculture » : « Il n'a pas encore été fait de sérieux essais de culture du poivrier à Madagascar, mais il y a lieu de croire à la réussite de cette liane sur la plus grande partie de la côte Est. ». L’introduction du poivre a débuté à Nossi-Be puis s’est développée dans le Sambirano.

À la fin des années 30, la maladie de Muller (pourriture du collet) s’attaqua aux plants de poivriers Malgaches. Il fallut introduire une nouvelle variété de poivre cette fois-ci plus résistante. On choisit la variété dite « Belontoeng », originaire de Lampung  en Indonésie.

Le mot malgache pour poivre est « Dipoivatra ». Il est toujours cultivé sur la côte Sud-Est de l’île de Nosy Varika à Farafangana, le long de l’océan Indien.

Le poivre  est récolté deux fois par an, en Mai/juillet  puis Octobre/novembre. 
Il y a deux floraisons par an à  Madagascar.