Fleur de sel au safran - Terre Exotique

Prix régulier €12,00

Taxes incluses.

Il reste 5 produits en stock.

 

Découvrez le mariage subtil et délicat de la fleur de sel et du safran

Lorsque les saveurs et les couleurs du safran d’Iran rencontrent la finesse de la fleur de sel, ce sont vos poissons, crustacés et asperges qui se réjouissent… sans compter vos yeux et vos papilles ! Cette association dévoile chaleur, puissance et douceur pour sublimer vos mets.

Dans quels plats utiliser la fleur de sel au safran ?

Laissez-vous transporter par l’alliance subtile de la fleur de sel et du safran qui rehaussera vos mets avec finesse et élégance.

Quelques suggestions pour utiliser la fleur de sel au safran

La fleur de sel révèle toutes les saveurs et la puissance aromatique du safran, considéré comme l’or rouge d’Iran. En touche finale, cette fleur de sel s’utilise facilement dans de nombreux plats.

Associés à la délicate fleur de sel d’Ifaty, les précieux pistils d’Iran subliment salade de fruits, carré de veau, fromage de chèvre de Sainte Maure ou filets de poissons grillés. Elle se marie également à merveille avec pommes de terre, œufs et soupes. Grâce à la fleur de sel, l’or rouge persan laisse exprimer ses saveurs et toute sa puissance aromatique.

Les arômes puissants du safran associés à la subtilité de la fleur de sel

Le pistil rouge de cet assemblage libère des arômes troublants de cèdre, de poivre et de fleurs, qui concentrent à la fois chaleur, puissance et douceur. Avec sa texture légère et fine, la fleur de sel se dissout rapidement pour pénétrer dans les aliments et révéler tous les arômes de son association avec le safran.

La fleur de sel au safran Terre Exotique

Cette fleur de sel parfumée est la rencontre de deux produits rares, dont la culture et la récolte demandent douceur, patience et délicatesse.

La fleur de sel, nectar des marais salants

Fins et légers, les cristaux de fleur de sel qui composent ce mélange sont plus délicats que les cristaux de gros sel. La fleur de sel des salines Malgaches est le fruit d’un travail délicat, nécessitant des conditions climatiques idéales et un savoir-faire particulier. C’est à la surface des bassins que cette fine couche de cristaux blancs se forme, lors de l’évaporation de l’eau, grâce à l’action du soleil et du vent.

Le safran, précieux pistil d’Iran

La récolte du safran nécessite beaucoup de patience et de douceur. En effet, c'est lors de sa floraison, qui dure 2 à 3 semaines seulement, que le crocus est récolté avec précaution. Vient ensuite la périlleuse phase de l'émondage, consistant à retirer avec le plus grand soin les pistils des fleurs, pour garder d'un geste précis et ancestral la partie la plus aromatique.

Un peu d’histoire

Aux origines de la fleur de sel de Madagascar

L’histoire de cette fleur de sel débute dans les salines d’Ifaty, situées au Sud-Ouest de Madagascar et préservées de toute pollution. Les Vezo, ethnie vivant à l’origine de la pêche, ont dû se tourner vers la récolte de cette fleur de sel lorsque les ressources marines de l’île ont peu à peu diminué. Dès lors, les Veso sont les seuls malgaches à détenir le précieux savoir-faire, permettant de cueillir cette denrée à la fois rare et précieuse.

Sur les traces du précieux safran

Bien que ses origines remontent au Moyen-Orient, le safran fut initialement cultivé il y a environ 4000 ans dans certaines provinces grecques. Le safran est un produit rare en raison de la complexité de sa récolte et de son rendement très faible. Il porte donc bien son surnom d’or rouge d’Iran. En effet, pour obtenir seulement 1 kg de safran, il faut récolter 150 000 fleurs de crocus.